Ces Français qui ont choisi Hitler

Ces Français qui ont choisi Hitler

Prod : Éléphant et Cie
Réalisateur : Christophe Weber

Voix du commentaire : Michel Elias
Durée : 01h20
Emission Droit d’Inventaire ; Conseiller historique : François Rouquet

Marie Drucker, accompagnée de Max Gallo, présente sur France 3 un nouveau numéro de « Droit d’inventaire » sur le thème « Ces français qui ont choisi Hitler ».

Pour ce numéro hors série, Marie Drucker nous propose un document de Christophe Weber qui s’est penché sur l’un des chapitres les plus sombres de notre Histoire récente : la collaboration.

Soixante-cinq ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, cette période trouble représente toujours une tache, une zone d’ombre dans notre mémoire collective.

Cette grande enquête historique lève le voile sur les collaborateurs les plus zélés de l’occupant nazi en France. Ces Français qui, par ambition ou par conviction, par goût de l’argent ou par appétit de pouvoir, ont choisi de servir Hitler. Certains voulaient sauver la France contre elle-même, d’autres prendre leur revanche sur un pays qui les avait exclus ou humiliés.

Joseph Darnand, héros des deux guerres contre les Allemands, qui devient le chef de la Milice française et finit par prêter serment à Hitler. Henri Lafont, un truand qui prend la tête de la Gestapo parisienne, avec carte blanche pour voler, arrêter, tuer pour le compte des Allemands. Pierre Paoli, un petit comptable de Bourges, qui devient tortionnaire pour les SS et fait régner la terreur dans sa région. Violette Morris, une championne sportive bannie par sa fédération avant guerre, qui trouve sa revanche en devenant indic de la Gestapo.

Ces quatre itinéraires, comme ceux des autres ultras ou collabos évoqués dans le film, sont très loin de représenter à eux seuls la France de l’époque. Loin même de représenter la France de Vichy. Ces Français qui ont choisi Hitler n’étaient qu’une petite minorité.

Plus de six décennies après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la collaboration demeure l’un des chapitres les plus sombres de l’Histoire récente. Une enquête historique lève le voile sur ces Français qui, par ambition ou par conviction, par goût de l’argent ou par soif du pouvoir, ont choisi de servir Hitler. L’historien Jean-Pierre Azéma raconte ce qui a poussé son père à plonger dans la collaboration, jusqu’à devenir lieutenant de la Waffen SS. Dominique Jamet, journaliste, explique comment son père, un professeur pacifiste, a choisi la collaboration, fermant les yeux sur les horreurs commises par les nazis. Enfin Catherine Servan-Schreiber, écrivain, raconte comment l’Occupation a déchiré sa famille.

Laisser un commentaire